1110
958
760
385
320
12 mai - 24 juin 2017
Polka Galerie

Elliott Erwitt

Homes around the world

© Elliott Erwitt, Courtesy Polka Galerie.

A l’occasion des 70 ans de l’agence Magnum, Polka présente l’exposition « Homes around the world » d’Elliott Erwitt. Pour l’occasion, la galerie propose une sélection d’épreuves au platine ainsi qu’une sélection de rares tirages gélatino-argentiques. 

En éternel vagabond, le célèbre photographe américain a écumé, depuis la fin des années 40, six continents. Son travail a été publié dans d’innombrables magazines et journaux d’envergure internationale. Après la rétrospective organisée l’année dernière au Harry Ramson Center de l’Université du Texas à Austin et en marge de la publication chez Aperture du livre « Home around the world », qui dévoile certains pans méconnus de son œuvre, la galerie Polka rend hommage au célèbre membre de l’agence fondée par Robert Capa, David Seymour et Henri Cartier-Bresson.  

On se souvient de ses images cultes, au fil des grands évènements politiques qui ont fait l’histoire du XXe siècle. On se souvient également de ses paysages mystiques qui racontent la société moderne et la course au progrès, mais aussi de ses portraits d’icônes du monde des arts et de la culture ou de stars hollywoodiennes. On se souvient enfin de ses clins d’œil à la gente canine, célébration anthropomorphique des habitants de New York... 

Mais Erwitt, le Charlie Chaplin de la photo, l’immigrant du monde entier, le poète, l’humoriste, le satire, est surtout irréductible à toute classification. Difficile de le faire entrer dans une case ou un genre photographique. « Une très belle photo est irrationnelle, rien à voir avec la volonté consciente ou le désir du photographe. » Chez lui, elle relève bien davantage du facteur chance, voire du réflexe. Lui s’amuse : « Si vous donnez un appareil à un orang-outan, à force de déclencher, il finira bien lui aussi par faire de bonnes photos... »

« Homes around the world » raconte ses voyages, de la Normandie à la Caroline du Nord, de New York à Moscou, des histoires simples et universelles qui nous séduisent, irrésistiblement.