Raymond Cauchetier

La nouvelle vague

Raymond Cauchetier

né en 1920 à Paris (France)

"Les photographies de Raymond Cauchetier sont, en elles-mêmes, des œuvres centrales de la Nouvelle Vague." Richard Brody, dans Aperture Magazine #197, 2009.Lire la suite

Raymond Cauchetier, photographe incontournable de la Nouvelle Vague, fut également grand reporter durant la guerre d’Indochine. A la fin du conflit, Raymond Cauchetier reste au Cambodge et rencontre par hasard, en 1956, Marcel Camus, qui l’invite à suivre le tournage du film qu’il réalise dans le pays. Cette rencontre avec le 7e Art marque le point de départ d’une prestigieuse carrière de photographe de plateau.

Pendant plus de dix ans, Raymond Cauchetier travaille avec les grands réalisateurs de la Nouvelle Vague: Melville, Truffaut, Godard, Tavernier ou Chabrol. Tous sont séduits par son habileté et son œil. Sur les plateaux, Raymond Cauchetier travaille en reporter et laisse libre cours à son instinct: une révolution dans le monde de la photographie de cinéma à cette époque. Avec Raymond Cauchetier, la photographie de plateau prend vie.

Raymond Cauchetier est l’auteur du célèbre cliché de Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg descendant les Champs-Elysées pendant le tournage d’A bout de souffle.

Il se souvient: "Ce qui est bon pour le cinéma ne l’est pas forcément pour la photographie. Alors, pour cette photo, j’ai préféré emmener les comédiens en bas de l’avenue pour rejouer la scène. C’est une première; seuls les professionnels savent que cette photo n’est pas une photo de film." Il poursuit: "Quand j’ai compris que j’assistais à une révolution du cinéma, j’ai fait du reportage sur le film."

Ayant incarné la Nouvelle Vague, l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (­Ampas) présentera une exposition de 125 tirages de Raymond Cauchetier à Los ­Angeles juste après la cérémonie des Oscars 2012.