1110
958
760
385
320

Nicolas Comment

T(ange)r (2014)

Nicolas Comment

Attiré par Tanger et son aura de mystère, Nicolas Comment rend hommage dans cette série à la mythique « Dream City » de Paul Bowles...Lire la suite

 

 Si on y découvre au fil des pages le spectre de l’ancienne « Zone Internationale » et de ses lieux cultes (Hôtel Minzah, Dean’s Bar, Café Hafa etc.), T(ange)r est aussi une interrogation sur le désir de voir : en témoignent les thèmes picturaux (nus, natures mortes) qui se sont peu à peu imposés à l’artiste et semblent convoquer d’oniriques et orientalistes réminiscences...

 

« Mais l’indolence charmeuse mène à la poésie. Les images sont des phrases. Et fi des modes. Pas complexé non plus par les « grands maîtres » il va ici ou là, et sans lourdeur y croise des êtres qui sont souvent des femmes, des corps de femme, des dos, quand les salons aussi sont comme des femmes, des dos, comme des amphores de femmes surprises à la toilette, quelquefois courtisanes, Aziyadé, qui vont lancinement en s’étant dénudées, négligemment comme si le subterfuge d’une pause ou du cliché donnait la possibilité de se montrer dans l’absolu de ce pour quoi elles savent avoir été conçues, lascives, prises dans les eaux d’un bain ou le liquide d’une atmosphère indifférente à tout sauf au cristal que lui dédie ce photographe feutré à la démarche de chat persan.» Gérard Manset (extrait du texte de la postface du livre T(ange)r).

 

Réalisé dans le cadre d’une résidence de création organisée par l’Institut français Maroc en partenariat avec la galerie 127 (Marrakech).