1110
958
760
385
320

William Klein

FILMS

William Klein

né en 1928 à New York (Etats-Unis)

Broadway By Light, oeuvre entièrement dédiée aux nombreux néons de Times Square à Manhattan, est la première réalisation cinématographique de William Klein. Il y appréhende les réclames lumineuses comme des « ready-made », s’inspirant de Marcel Duchamp qui a transformé des objets quotidiens en oeuvres d’art. Le résultat est aussi étourdissant qu’hallucinant. Grâce à un rythme précipité, aux perspectives inattendues et aux couleurs éclatantes, Klein crée à partir des logos et des enseignes de grandes compagnies des ensembles abstraits et déroutants. La trame sonore jazzy renforce l’expérience sensorielle qu’est Broadway by Light

Le réalisateur et éditeur Chris Marker qui avait déjà aidé Klein lors de la publication de Life is Good and Good for You in New York: Trance Witness Revels était un ami proche du réalisateur Alain Resnais. Ensemble, ils présente William Klein au producteur Anatole Dauman qui décide de financer la postproduction et la trame sonore de Broadway by Light après avoir vu les «rush». Orson Welles considérait Broadway by Light comme le « premier film où la couleur est absolument nécessaire ».Lire la suite



foam international photography magazine, #37, p.152



William Klein, “Broadway by Light”, 1958 :